Association des Amies et Amis de Jacques Thévoz

L’AAAJT a pour but de valoriser et diffuser l’oeuvre de Jacques Thévoz, en collaboration avec la Succession Jacques Thévoz, détentrice d’un fonds d’archives. Depuis sa création, elle a entrepris de vastes travaux d’archivage, de numérisation et de recherche. Elle soutient la mise en valeur du Fonds photographique Jacques Thévoz de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg et du fonds privé, en proposant régulièrement des événements qui réactivent les archives (expositions, projections, lectures, éditions, …) .

 

 

Jacques Thévoz, Fribourg, 1953
Jacques Thévoz, Fribourg, 1953

 

 

L’Association des Amies et des Amis de Jacques Thévoz (AAAJT) fondée le 3 mars 2005, sous la présidence de Roger de Diesbach, s’engage à conserver et promouvoir l’œuvre de l’artiste et photographe Jacques Thévoz.

En 2013, sous la présidence de François Gross, l’association s’engage dans un projet de préservation et assiste la BCU dans son effort pour numériser le fonds photographique Jacques Thévoz. L’AAAJT complète la mission de diffusion du patrimoine local de la BCU en présentant des images artistiques, commerciales, nationales et internationales du photographe.

En 2013, l’AAAJT a mandaté un curateur pour développer ce patrimoine artistique. Les Archives du Futur Antérieur (AFA) sont nées dans la foulée. Ce projet de recherche, d’étude et de diffusion des fonds d’archives, rend hommage au flair avant-gardiste de Jacques Thévoz et à la qualité de son travail. Il s’engage à faire une lecture contemporaine de ses travaux artistiques, photographiques, cinématographiques et littéraires.

En 2017, l’AAAJT compte 250 membres. Elle a à son actif 13 événements dont 9 expositions, 7 soirées de projections, ainsi que 3 soirées événementielles. Depuis 2013, plus de 17’500 visiteurs et spectateurs ont pu profiter de nos activités en Suisse et à l’étranger.

Les AFA réactivent des documents d’archives, les soignent et assurent leur diffusion. Pour comprendre l’ampleur et la diversité de l’œuvre de Jacques Thévoz le pari est de fragmenter cette masse de documents et de l’explorer chapitre par chapitre.


Evénements

2016
Jacques Thévoz et les AFA sont invités par le Ministère des Arts et de la Culture du Cameroun à participer au Festival des Arts et de la Culture du Cameroun (FENAC) de Yaoundé. Trois expositions de photographies sont montées et attirent un public considérable. Un partenariat avec les Archives Nationales du Cameroun est initié et débouchera sur d’autres projets de valorisation d’archives à l’avenir. L’intérêt international et les perspectives d’échanges culturels générés par cette expérience sont prometteur pour le futur.

2015
Des étapes essentielles sont franchies en vue de la reconnaissance de Jacques Thévoz comme un photographe d’importance nationale. L’optimisation du référencement et la systématisation du catalogage des archives numérisées facilitent les recherches. Ce travail de préparation est nécessaire pour la constitution d’un catalogue raisonné référençant toutes ses productions artistiques. Les images meurent aussi, une collaboration avec l’Ecole des Gobelins à Paris a débuté, le résultat sera rendu publique en 2017 avec une publication et des expositions. La numérisation de L’Auge, pourrir à vingt ans – l’unique film de fiction de Thévoz – a été réalisée en collaboration avec Fri-Art à l’occasion de l’exposition Film Implosion sur le cinéma expérimental suisse.

2014
Exposition Jacques Thévoz, Cameroun, 1961. La montagne, le roi, le cheval blanc, les vaches, les poules, … mais les moustiques, en collaboration avec les AFA, exposition de grande envergure à blueFactory, Fribourg.

2013
L’AAAJT, sous la présidence de François Gross entreprend des travaux d’archivage et de numérisation, en collaborant étroitement avec la succession Jacques Thévoz et la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg (BCU) pour la mise en valeur des fonds photographiques Thévoz.

2005
Le Fribourg de Jacques Thévoz , exposition de la BCU sur la vie quotidienne à Fribourg entre 1940 et 1960, les jeunes années du travail photographique de Jacques Thévoz. Pour compléter cette initiative, l’AAAJT propose d’autres aspects de son œuvre au public au travers de deux expositions. La première Le quotidien de Jacques Thévoz, présente de tirages originaux en noir et blanc accrochés dans une reconstitution de l’atelier du photographe. La seconde, L’éloge du flou, présente une théorie photographique de Thévoz et une sélection d’agrandissements glossy en couleur, toutes les photos sont de la fin des années ‘70 au début ‘80. Un DVD avec quatre films de Jacques Thévoz est édité à cette occasion : Quelques aspects de Fribourg vus par Jacques Thévoz, portrait poétique du Fribourg de 1962 et trois portraits d’artistes : Mon père est formidable: Jean Tinguely, sculpteur / Netton Bosson / Vulcain ou Roger la ferraille.

1990
Après de longs préparatifs, l’exposition Jacques Thévoz, Photographies, des commissaires Roger Mayou et Charles-Henri Favrod, est présentée au Musée d’art et d’histoire de Fribourg. Parallèlement, en pré-ouverture de Fri-Art, le centre d’art contemporain de Fribourg, l’exposition Jacques Thévoz, curatée par Michel Ritter, dévoile les aspects plus rugueux et artistiques du photographe. Les deux expositions seront reprises et présentées ensemble au Musée de l’Elysée à Lausanne.